Aller au contenu principal

Un « contrat de réciprocité » a été signé entre Toulouse et les Portes de Gascogne

Signature du "contrat de réciprocité" entre la métropole de Toulouse et le pays des Portes de Gascogne le 10 juillet 2017. © CDC_Occitanie

« Instaurer une coopération particulière et originale entre urbain et rural », tel est l'objectif du contrat de réciprocité signé entre le président de Toulouse Métropole, Jean-Luc Moudenc, et le président du pays des Portes de Gascogne, Raymond Vall, en présence du ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard, le 10 juillet dernier à Fleurance, dans le Gers. Ce contrat va permettre d'engager des coopérations dans sept domaines, dont celui de l’alimentation et de la restauration collective entre la métropole de Toulouse et ce territoire du pays des Portes de Gascogne, qui comprend 160 communes. Un "projet alimentaire territorial" renforcera les liens entre producteurs de denrées bio (légumineuses et céréales en particulier) et la restauration collective.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

L'Écho des fournisseurs
Nouvel appel à projets contre le gaspillage alimentaire

L’Ademe et la Draaf Grand Est viennent de lancer un appel à projets afin de prévenir et réduire…

Témoignages
La cuisine centrale du Palais-sur-Vienne est opérationnelle

La ville du Palais-sur-Vienne (87) s’est dotée d’une nouvelle cuisine centrale.

L'Écho des fournisseurs
Vienne : le dispositif Agrilocal86 déployé sur tous les collèges publics

A la rentrée, le dispositif Agrilocal86 se déploie dans les collèges de la Vienne.

Témoignages
Le Grand Cahors a présenté son Projet Alimentaire Territorial

L’intercommunalité du Grand Cahors a présenté, le 9 février dernier, son Projet Alimentaire…