Aller au contenu principal

Un collectif demande de renforcer les décrets

Sept organisations ont demandé à Didier Guillaume de renforcer les décrets du 24 avril pour assurer la transition alimentaire dans la restauration collective. La fondation Nicolas Hulot, la Fnab, le réseau action climat France, Greenpeace, Commerce équitable France, WWF et la Confédération Paysanne ont signé une lettre ouverte, dans laquelle ils demandent d’assouplir la règlementation européenne en matière d’approvisionnement en produits locaux durables, de déployer au niveau national des formations dans les six prochains mois pour aider les collectivités à s’engager dans des pratiques vertueuses et d’accompagner les besoins d’investissements de la restauration collective dans la prochaine loi de finances par une prime à l’atteinte des objectifs.


En relation

Autres filières, Bio
40% de produits locaux et 20% de bio dans les cantines en 2020

Les sénateurs l'avaient supprimé en première lecture ; hier soir les députés ont rétabli l’…

Réglementation, Bio
40% de produits locaux et 20% de bio dans les cantines en 2020

Les sénateurs l'avaient supprimé en première lecture ; hier soir les députés ont rétabli l’…

Autres filières, Bio
La part minimale de produits bio dans les cantines retoquée

« L’article 192 instaurant l’obligation, pour les services de restauration collective des…

Réglementation, Bio
La part minimale de produits bio dans les cantines retoquée

« L’article 192 instaurant l’obligation, pour les services de restauration collective des…