Aller au contenu principal

Savéol s’engage dans l’alliance bretonne sans pesticides

© C. M.

La coopérative Savéol, qui affiche en 2017 un chiffre d’affaires stable à 186 millions d’euros, pour un volume de ventes stable à 82 000 tonnes, se réjouit d’avoir réalisé, avec ses 110 producteurs adhérents, une croissance de 8 % de son chiffre d’affaires sur 5 ans en même temps qu’une augmentation des surfaces de production de 16 % à 270 hectares. L’objectif à 5 ans : « produire 100 000 tonnes de tomates uniquement sous serres », expliquait Pierre-Yves Jestin, président de Savéol, le 26 février sur le Salon de l’agriculture. Mais la principale ambition de Savéol est de continuer à développer sa gamme sans pesticides. De 10 à 15 % de la production en 2017, la coopérative espère produire 30 à 40 % de ses volumes de tomates accompagnés de cette garantie en 2018.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
Pour financer la transition écologique, d’Aucy s’engage avec Miimosa

A l’occasion du salon de l’agriculture, le groupe coopératif d’Aucy annonce un partenariat avec…

Fruits et légumes
Fruits et légumes sans pesticides : trois coopératives s’engagent

Les coopératives de producteurs de fruits et légumes Savéol, Solarenn et Prince de Bretagne ont…

Fruits et légumes
Solarenn lance des tomates « responsables »

La coopérative maraîchère Solarenn poursuit son développement.

Fruits et légumes
Les tomates sans pesticides, comment ça marche ?

Une nouvelle voie : c’est ainsi que le président de la coopérative Savéol qualifie le zéro…