Aller au contenu principal
Conférence de rentrée

Richard Girardot veut agir contre la « destruction massive de l’alimentation »

Richard Girardot, président de l'Ania, ce matin en conférence de presse.

« Nous sommes face une DMA, destruction massive de l’alimentation. A longueur de temps, il y a des parutions qui créent une polémique, parfois justifiée, or la France se situe au second rang mondial de la sécurité alimentaire ce n’est pas un hasard. Mais le consommateur veut plus », a déclaré ce matin Richard Girardot lors de sa première conférence de presse en tant que président de l’Ania. Selon lui, l’agroalimentaire doit encore progresser « en descendant l’exigence du consommateur à tous les maillons de la filière ». Saluant la démarche de Danone en faveur de « l’agriculture génératrice », il a indiqué que cela faisait partie des missions de l’Ania de « mettre en œuvre une charte » dans le même sens. « On devra généraliser le programme de Danone », a-t-il déclaré. Par ailleurs, face à la multiplication des applications décryptant les étiquettes, l’Ania a annoncé la mise en place avec Business France et France Industrie d’un outil numérique « objectif et non contestable » dans laquelle les applications pourront puiser. Pour renforcer l’image de la France à l’international, Richard Girardot a aussi évoqué l’idée de développer un modèle semblable aux magasins Eataly, en lien avec Business France. « La meute France aujourd’hui n’existe pas assez », estime le président de l’Ania. Richard Girardot compte aussi défendre l’intérêt des IAA pour retrouver un souffle en matière d’investissement après 6 à 7 milliards d’euros de perte de valeur pour le secteur en 5 ans.


En relation

Dossiers
Comment et pourquoi valoriser sa responsabilité sociétale

De plus en plus demandée par la grande distribution, par les consommateurs ou par les pouvoirs…

Dossiers
Se préparer à conditionner de façon plus écologique

Jeter pêle-mêle les pots, barquettes, opercules, boîtes de conserve et papiers dans le même bac…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Ania, Coop de France, Fnsea et Ilec vent debout contre la distribution

L’Ania, Coop de France, la Fnsea et l’Ilec appellent l’Etat à faire respecter la loi et les…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Richard Girardot veut redonner à l’agroalimentaire la place qui lui revient

Elu hier à la présidence de l’Ania pour un mandat de trois ans, Richard Girardot, 62 ans, ancien…