Aller au contenu principal

Produits tripiers : progression des achats début 2017

© Sandrine Pinson

Le rayon des produits tripiers a connu différentes fortunes au premier trimestre 2017. Les achats des ménages d’abats d’animaux de boucherie ont progressé de 1,1 % par rapport à l’an dernier, selon FranceAgriMer-Kantar Worldpanel, une performance très honorable quand on tient compte du recul de 1,7 % des achats de viande de boucherie. Ce sont les achats d’abats de bovins qui ont dynamisé le rayon puisqu’ils ont progressé de 5,4 %, affichant un prix moyen d’achat de 6,97 €/kg stable par rapport à l’an dernier. Ils représentent le tiers des ventes de produits tripiers. Les achats d’abats de veau sont stables par rapport à l’an dernier, malgré un prix moyen d’achat qui recule de 3 %. En porc en revanche, la tendance est plus négative puisque les achats ont reculé de 4,7 %, notamment faute d’engouement pour le cœur, la langue ou les rognons (-22,9 %).

Les ventes d’abats frais de volailles s’affichent quant à elles en berne, avec une chute de 8,9 %, à mettre en lien possible avec la hausse de 3,1 % du prix moyen d’achat, qui atteint 8,72 €/kg.


En relation

Viandes
Produits tripiers : une demande très disparate

En ce mois de novembre, déclaré mois des produits tripiers par la filière française, l’heure est…

Viandes
Produits tripiers : les habitudes évoluent aussi

Les achats des ménages d’abats frais d’animaux de boucherie ont reculé de 3,6 % sur les neuf…

Focus produits
Du flou dans la consommation de viande

Les dernières données du panel Kantar publiées par FranceAgriMer sur les achats des ménages de…

Viandes
Embellie pour les viandes rouges d’ici à 2027

De 2008 à 2017, selon la FAO, la consommation mondiale de volaille par habitant a progressé de…