Aller au contenu principal

Poulet : moins d’offres, moins de demande

© Gutner archives

Volaille : La consommation française de viande et préparations de poulet peine à se ressaisir. En cumul annuel mobile au 22 janvier par rapport à la même période un an plus tôt, selon FranceAgriMer-Kantar Worldpanel, les achats des ménages ont chuté de 1,5 %, dont -7,5 % pour le poulet PAC. Les découpes crues natures s’en sortent mieux (+2,1 %), grâce au dynamisme des ventes d’escalopes (+3,2 %) qui compense aisément le tassement des achats de cuisse (-0,7 %). À noter l’intérêt des Français pour le poulet cuit, rôti ou fumé (+2,6 %).

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Volaille : consommation décevante en octobre

Volaille : Le mois d’octobre n’a pas été porteur pour les viandes et…

Aviculture
Poulet : recul des mises en place en 2016

Volaille : Selon Agreste, 754,79 millions de poulets ont été abattus l’an…

Aviculture
Baisse chronique de la production

Alors que les ventes de lapin sont jugées décevantes par les opérateurs, la…

Aviculture
Volaille : les produits d’hiver perdent du terrain

Volaille : Le printemps donne un nouveau coup à la demande, déjà faiblissante,…