Aller au contenu principal

Porcs : hausse prudente des cours européens

Porc : Fin de l’encéphalogramme plat la semaine dernière pour la cotation allemande, qui a repris 4 centimes mardi. Cette hausse est toutefois le résultat d’une volonté de l’amont et rien ne permet de garantir qu’elle sera suivie par les abattoirs. Certaines grandes structures ont d’ores et déjà annoncé leur intention de jouer la carte de la stabilité, faute de marché de la viande peu tonique et qui ne semble pas en mesure de supporter des augmentations de tarifs. En outre, les outils profitent actuellement d’un afflux de porcs vivants belges, plus attractifs, relaie-t-on au Marché du porc breton. Ce manque de certitude a eu tendance à freiner les velléités de hausse des pays voisins, qui ont suivi le mouvement de façon plus tempérée.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Retour à l’équilibre confirmé pour les cours nord européens

Porc : Le marché européen du porc charcutier confirme son retour à l’équilibre…

Viandes
Nouvelle semaine de maintien des cours nord européens

Porc : Aucun grand changement de tendance la semaine dernière sur le marché…

Viandes
Porc : l’Allemagne renoue avec la fermeté

Porc : La référence allemande est repartie à la hausse mercredi, laissant à la…

Viandes
Porc : des prix européens plus élevés début 2017

Porc : L’Allemagne a revu sa cotation en hausse de 2 centimes mercredi, la…