Aller au contenu principal

Porcs : toujours aucun miracle du côté de la consommation

Découpe : Les achats de viande fraîche de porc par les ménages français pour leur consommation à domicile ont reculé de 4,4 % en cumul du 25 décembre 2017 au 30 décembre 2018 par rapport à la même période un an plus tôt, selon FranceAgriMer-Kantar Worldpanel. Un désintérêt qui affecte autant la longe (-4,3 %) que les autres découpes fraîches (-4,7 %) ou les morceaux demi-sel (-4,6 %). Seules les saucisses fraîches à cuire limitent quelque peu les dégâts (-2 %).

Porcelets : Selon les données Insee, l’Indice des prix d’achat des moyens de production agricole (Ipampa) de l’aliment porcin s’installait en décembre à 102,9 (base 100 en janvier 2010), soit 9,2 % au-dessus de son niveau du même mois de 2017. La hausse a été constante tout au long de l’année, s’accélérant même à partir de juillet du fait de la hausse de la répercussion de la hausse des prix des matières premières. En cumul de janvier à décembre, l’Ipampa aliment porcin a atteint 97,8. Il était de 94,65 en 2017.


En relation

Viandes
Bilan mitigé pour les promotions de rentrée

Découpe : Les avis sont partagés quant à l’effet des promotions de rentrée.

Viandes
Porc : la baisse des cours se poursuit en France

Porcs : Le prix de base 56 TMP a continué de se replier jeudi à Plérin,…

Viandes
Porc : toujours sous le signe du maintien

Porc : Aucun grand changement de tendance en ce début de semaine pour le porc…

Viandes
Viande de porc : novembre meilleur que décembre

Découpe : Les derniers mois de 2016 n’ont pas été synonymes de grand changement…