Aller au contenu principal

Performance énergétique : le décret tertiaire suspendu

L’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (Umih) se félicite d’avoir obtenu gain de cause devant le Conseil d’Etat : ce dernier a suspendu l’exécution du décret « tertiaire » relatif à la performance énergétique des bâtiments prévue le 1er juillet. Ce décret du 9 mai 2017 impose la réalisation d’un audit énergétique et d’un plan d’actions d’économie d’énergie de travaux d’amélioration de la performance énergétique pour les bâtiments existants à usage tertiaire. Le Conseil du Commerce de France, l’association Perifem et l’Umih avaient formé un recours en conseil d’Etat, jugeant le calendrier imposé par le décret irréaliste et ne prenant pas en compte les différences de situations résultant de la nature des activités exercées.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Réglementation
Biodéchets : évaluer ses coûts de gestion

Pour accompagner les professionnels de la restauration dans leur gestion des déchets, le…

Réglementation
Préconisations pour une commande publique plus responsable

« Le nouveau cadre juridique de la commande publique permet de faire de l’achat public un…

Réglementation
La lutte contre le gaspillage s’étend à la restauration collective 

Si nombre d’établissements de restauration collective se sont déjà engagés dans des démarches de…

Témoignages
Fin des barquettes plastique : Toulouse prend de l’avance

Le projet de loi Egalim adopté en deuxième lecture à l’Assemblée nationale prévoit la fin de l’…