Aller au contenu principal

Œufs : un commerce moins animé que prévu

© Laure-Anne Lefebvre

Calibré : Le moral n’était pas au beau fixe chez certains opérateurs jeudi, ils se disaient très déçus de leurs ventes de la semaine, alors même que le début de mois se profile. Il semble que le chassé-croisé des vacanciers attendu ce week-end encore, ainsi qu’une consommation qui manque de tonus, incitaient les centres à la prudence. Si l’offre n’était pour le moment pas surabondante, plusieurs ont évoqué des concessions tarifaires nécessaires pour ne pas voir leurs stocks trop augmenter. Par ailleurs, si la concurrence étrangère n’est pas un problème dans les rayons des GMS, il semble en revanche que nos voisins soient plus présents sur certains marchés forains.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Œufs : ambiance plus calme, tous débouchés confondus

Industrie : Semaine de tassement tarifaire pour l’œuf tout venant destiné à l’…

Aviculture
Œufs : un marché français à plusieurs vitesses

Calibré : Le calme reste d’actualité pour l’œuf calibré…

Aviculture
Œufs : tassement des prix à l’industrie

Industrie : Nouvelle baisse de prix cette semaine sur le…

Aviculture
Œufs : le calme continue de peser sur les cours

Calibré : Le calme restait de mise jeudi pour l’œuf calibré…