Aller au contenu principal

Œufs : l’Europe tire les cours à l’industrie vers le haut

© CNPO

Industrie : La demande des pays nord européens, avec à leur tête les Pays-Bas, s’est affirmée cette semaine. Faute de disponibilités communautaires étoffées et dans un contexte de prix plus attractifs dans l’Hexagone que chez les autres grands fournisseurs communautaires (Pologne, Espagne), la France est restée sollicitée et des opportunités ont été saisies à des tarifs revus chaque jour à la hausse. Dans ce contexte, les volumes disponibles pour les industriels français ont diminué au fil des jours, incitant les acheteurs à redresser leurs tarifs. Et ce malgré une activité ovoproduits correcte à terne selon la marchandise et le débouché considérés, et des prix de vente bas et difficile à revaloriser.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Œufs : ambiance plus calme, tous débouchés confondus

Industrie : Semaine de tassement tarifaire pour l’œuf tout venant destiné à l’…

Aviculture
Œufs : un marché français à plusieurs vitesses

Calibré : Le calme reste d’actualité pour l’œuf calibré…

Aviculture
Œufs : tassement des prix à l’industrie

Industrie : Nouvelle baisse de prix cette semaine sur le…

Aviculture
Œufs : le calme continue de peser sur les cours

Calibré : Le calme restait de mise jeudi pour l’œuf calibré…