Aller au contenu principal

Œuf : les industriels attendent, les détaillants se pressent

© https://pixnio.com

Calibré : Coup feu d’avant lundi de Pâques jeudi pour l’œuf calibré français de code 3. Les commandes des grossistes comme des détaillants étaient toniques, du fait de besoins de dernière minute pour des livraisons anticipées ou pour s’assurer des arrivages juste après le férié. Le calibre M était le plus demandé mais le G profitait également d’un regain d’intérêt. L’offre peine à répondre à tous les besoins, d’où des cours fermes, en particulier pour les M et les P.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Œufs : ambiance plus calme, tous débouchés confondus

Industrie : Semaine de tassement tarifaire pour l’œuf tout venant destiné à l’…

Aviculture
Œufs : un marché français à plusieurs vitesses

Calibré : Le calme reste d’actualité pour l’œuf calibré…

Aviculture
Œufs : tassement des prix à l’industrie

Industrie : Nouvelle baisse de prix cette semaine sur le…

Aviculture
Œufs : le calme continue de peser sur les cours

Calibré : Le calme restait de mise jeudi pour l’œuf calibré…