Aller au contenu principal

La bulle spéculative Beyond Meat se dégonfle 

Beyond Meat, qui vient de dégager son premier profit trimestriel, plongeait pourtant hier à Wall Street, fragilisée par la concurrence croissante et la fin d'une période pendant laquelle les premiers investisseurs ne pouvaient vendre leurs titres. La start-up, qui surfe sur la mode des produits se présentant comme des alternatives plus écologiques à la viande, plus saines et moins cruelles pour les animaux, connaît une croissance explosive : elle a vendu au troisième trimestre pour 92 millions de dollars de produits, ce qui correspond à une hausse de 250% sur un an. Surtout, Beyond Meat a annoncé avoir pour la première fois gagné de l'argent, soit 4,1 millions de dollars. Le groupe, qui mène des tests avec les chaînes de restauration rapide McDonald's, Subway ou Dunkin', a dans la foulée relevé sa prévision de chiffres d'affaires pour l'année. Beyond Meat s'attend désormais à des ventes de 265 millions à 275 millions de dollars, contre 240 millions auparavant.


En relation

Alimentation animale-céréales
Beyond Meat dévoile de fortes ambitions à Wall Street

Confectionnant des burgers, saucisses et autres fausses viandes hachées à base de protéines…

Viandes
Ventes en hausse de 7% pour Cherkizovo en 2016

Le groupe russe Cherkizovo a vu ses ventes progresser de 7% à 82,4 milliards de roubles en 2016…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Cargill améliore son résultat au 3e trimestre

Cargill, le géant américain du négoce et de la transformation de matières premières agricoles, a…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Viande artificielle : Memphis Meats lève 17 M$

La start-up Memphis Meats, spécialisée dans la production de viande in-vitro…