Aller au contenu principal

Interbev Bretagne lance la marque de bœuf L’Ejendu

Lancée par Interbev Bretagne, la marque L'Ejendu est soutenue par les acteurs de chaque maillon. De gauche à droite : Thierry Duval (éleveur, vice-président Interbev Bretagne), Emmanuelle Duport (directrice Interbev Bretagne), Jean-Paul Chapin (transformateur), Henri Thebault (abatteur), Yves Fantou (découpeur, président Interbev Bretagne). © Y. B.

Interbev Bretagne est mobilisé depuis 2015 sur un projet innovant : proposer une viande bovine maîtrisée dans ses qualités organoleptiques (tendreté, couleur, persillé) et dans la taille des portions, optimisée non seulement pour le consommateur, mais aussi pour la restauration collective. Les acteurs s’engagent désormais « concrètement », ont-ils souligné le 10 septembre au Space. Le groupe Bigard a ainsi déjà mis en place 2 000 animaux qui sortiront dès le début du second semestre 2020. Et pour Thierry Duval, éleveur, vice-président de l’interprofession bretonne, « on peut compter au total sur plus de 3 000 animaux dès l’année prochaine » sans qu’ils ne viennent concurrencer les jeunes bovins.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes, Bio
Viande bio : « On ne peut pas tout passer en haché »

Les Marchés Hebdo : Concrètement, quelle est la situation ?

Viandes
Auvergne-Rhône Alpes débloque 13,5 M€ pour la filière bovine

En visite dans l’établissement Puigrenier, Laurent Wauquiez, président d’Auvergne-Rhône-Alpes et…

Viandes
Nouvelle-Aquitaine : premier cheptel allaitant de France

Bovins : Avec 900 000 vaches allaitantes en 2017, la région Nouvelle-Aquitaine…

Viandes
Le bœuf normand sur le chemin d’une STG

Aujourd’hui, seule la moule de bouchot bénéficie en France du label STG (spécialité…