Aller au contenu principal

Israël impose un étiquetage nutritionnel

Afin de lutter contre l’obésité, qui coûterait 3,9 milliards d’euros au pays, le ministère de la santé israélien a décidé d’obliger les industriels à ajouter une étiquette rouge sur les produits à forte teneur en sucre, en sel ou en matières grasses. L’entrée en vigueur de ce système commencerait en janvier 2018 et avec une période de transition jusqu’en décembre 2020 pour permettre aux industriels d’adapter leurs produits à cette nouvelle règlementation, informe le bureau de Business France de Tel Aviv. « Alors que les produits agroalimentaires français se portent particulièrement bien en Israël avec une hausse de ces exportations de 30,9% en 2015, il existe indéniablement des opportunités pour les producteurs français, en particulier pour ceux fabriquant des produits de qualité et/ou sains », estime Business France.


En relation

Viandes
Le parlement européen a approuvé le Ceta

Le Parlement européen s'est prononcé mercredi en faveur du Ceta, l’accord de libre-échange entre…

Réglementation
Scandale de la viande brésilienne sur fond d’accord Mercosur

La réaction de la Commission européenne face au scandale de la viande avariée…

Autres filières
Douanes : saisies de marchandises contrefaites 

En 2016, les douanes ont saisi plus de 41 millions de marchandises…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Le Conseil constitutionnel a validé l'accord UE-Canada

Le Conseil constitutionnel a validé, le 31 juillet, l’accord économique et commercial entre l’…