Aller au contenu principal

Mise en garde du Maroc à l'UE sur l'accord agricole

Le Maroc a adressé une sévère mise en garde à l'Union européenne (UE) en l'appelant à mettre « pleinement » en oeuvre l'accord agricole avec le royaume sous peine d'en subir les conséquences, rapporte l’AFP. Signé en 2012, cet accord de libre-échange réciproque sur des produits agricoles et de la pêche avait été invalidé en décembre 2015 par le Tribunal de l'UE après un recours du Front Polisario contestant l'inclusion du Sahara occidental dans le traité. Ce recours a été finalement rejeté fin 2016 par la Cour de justice européenne. « Cet épisode judiciaire a, en toute logique, confirmé le protocole agricole » entre le Maroc et l'UE, qui « doit désormais s'appliquer conformément à l'esprit qui a présidé à sa négociation et sa conclusion », estime dans un communiqué le ministère de l'Agriculture et de la pêche. « Toute entrave à l'application de cet accord est une atteinte directe à des milliers d'emplois d'un côté comme de l'autre dans des secteurs extrêmement sensibles », souligne le ministère. Elle expose l'Europe à un « véritable risque de reprise des flux migratoires que le Maroc, au gré d'un effort soutenu, a réussi à gérer et à contenir », prévient le texte.


En relation

Autres filières
UE et le Royaume-Uni présentent à l'OMC un plan agricole post-Brexit

L'Union européenne et le Royaume-Uni ont présenté mercredi 11 octobre un plan…

Viandes
Pas d'agriculture dans un accord commercial USA-UE 

L'Union européenne refuse catégoriquement d'inclure un volet agricole dans un éventuel accord…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Les agriculteurs britanniques redoutent les tarifs d’importation post-Brexit

Le syndicat agricole britannique NFU, par la voix de sa présidente Minette Batters, fait un…

Autres filières
L’agriculture doit être exclue de l'accord commercial UE/USA, selon Macron

Le président français, Emmanuel Macron, a fixé vendredi les conditions auxquelles la France…