Aller au contenu principal

Manifestation de soutien devant des poulaillers incendiés

Inscription anti-spéciste sur un bâtiment incendié de Normandel. © France 3

Hier, dans l’Orne, un rassemblement de soutien s’est tenu devant les bâtiments incendiés d'un élevage de poulets, à Normandel. Le correspondant de l’AFP a dénombré une soixantaine d'agriculteurs ainsi que la préfète et plusieurs parlementaires et élus locaux. Il a constaté la destruction des bâtiments et relevé les inscriptions « assassins » et « camp de la mort » sur des parties épargnées par les flammes. L’éleveur relate ainsi l’acte criminel : réveillé par les aboiements de son chien dans la nuit de lundi à mardi, il avait aperçu le feu et appelé les pompiers. Il précise que les bâtiments étaient en attente de poussins.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Sécheresse : les transports d’animaux limités, les éleveurs aidés

Un arrêté du ministère de l’Agriculture suspend les transports routiers d’animaux à des fins…

Divers
Pays de la Loire : 130 millions d'euros pour l'agri-alimentaire

Le président du conseil régional, Bruno Retailleau, a présenté son plan…

Les acteurs de l'agroalimentaire
La Cour des comptes préconise la fusion des chambres départementales d'agriculture

La Cour des comptes recommande de fusionner des chambres départementales d'agriculture car elle…

Témoignages
Sodexo renforce son ancrage local en Lorraine

Engagé depuis plus de trente ans en Lorraine et notamment dans la restauration scolaire de la…