Aller au contenu principal

Loi Alimentation : « vigilante » la FNSEA attend les ordonnances

 « Nous sommes satisfaits de l'esprit général du texte et du fait qu'il arrive au tout début 2018 comme promis par le président, mais nous appelons à la vigilance jusqu'à l'obtention des vrais chiffres qui ne figureront que dans les ordonnances », a déclaré à l'AFP Christiane Lambert, présidente du premier syndicat agricole français, hier à l’issue de la présentation du projet de loi Alimentation en conseil des ministres. « Nous avons perdu la référence aux 30% en volume et aux 25% sur les prix » a-t-elle déploré, comptant bien sur les ordonnances accompagnant la loi pour faire réinscrire ces objectifs. 


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
Loi Alimentation : la FNSEA alerte les députés

« L’objectif premier de cette loi est de parvenir à de meilleurs revenus pour les…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Les JA demandent le retrait de l’amendement Moreau

Jeunes agriculteurs (JA) demandera ce jour lors d’une réunion avec le ministère de l’Economie et…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Tentative d’obliger les interprofessions à fixer des indicateurs

En deuxième lecture, les députés ont adopté ce jeudi 13 septembre un amendement du rapporteur au…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Négociations commerciales : JA propose d’être observateur

Afin de vérifier que les négociations commerciales 2019 se déroulent dans l’esprit des Egalim,…