Aller au contenu principal

Les ventes d’alimentaire épargnées par les gilets jaunes

Selon un bilan réalisé par Nielsen après 16 semaines marquées par les épisodes de mouvements gilets jaunes, sur l’ensemble de la séquence considérée (de mi-novembre à début mars), les points de vente ont maintenu leur chiffre d’affaires total avec même une légère progression de 0,5% dont +1,1% pour le total alimentaire, le non-alimentaire se voyant en revanche pénalisé de 2,7%. Si les samedis enregistrent en moyenne une baisse des ventes de 6% pour l’alimentaire, les consommateurs ont reporté leurs achats sur la semaine et notamment le dimanche pour au final maintenir voire augmenter leurs dépenses.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Autres filières
Tesco supprime 1 200 emplois administratifs

Le distributeur britannique Tesco va supprimer 1 200 emplois administratifs…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Nouveau plan social dans la filiale logistique d’Intermarché

La filiale logistique d'Intermarché (Groupement Les Mousquetaires) vient d'…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Lidl France : manifestation pour dénoncer les conditions de travail

Quelque 100 à 150 salariés de Lidl, dont de nombreux représentants du…

Les acteurs de l'agroalimentaire
The Food Life relie supermarchés et associations

Pour encourager les grandes surfaces à donner leurs invendus aux associations caritatives et…