Aller au contenu principal

Le secteur alimentaire coréen affiche ses ambitions

Le stand coréen a multiplié dégustations et démonstrations culinaires associant quelques produits emblématiques du pays comme le kimchi. © DR

Représentés pour la première fois sous un pavillon national, importateurs et distributeurs de produits coréens n’entendaient pas faire de la figuration au Sirha de Lyon. « La croissance des ventes en Europe est certes portée par les ouvertures de restaurants spécialisés. Mais nous croyons qu’un certain nombre de spécialités coréennes peuvent très bien apporter l’innovation et l’originalité dont les chefs français sont à la recherche », explique Haeji Yun, chef de projet au bureau de promotion des produits alimentaires coréens (aT), dont le siège européen est à Paris.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Autres filières
Le solde agroalimentaire français recule encore en septembre

En septembre 2016, l’excédent des échanges agroalimentaires français atteint 485 millions d’…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Le programme Exp@don 2 se précise

FranceAgriMer a donné quelques précisions sur la plateforme Exp@don 2, qui vise à faciliter les…

Viandes
Jeunes bovins : cheptel stable en Allemagne

Bovins : Le marché du jeune bovin est calme en Allemagne, comme souvent à cette…

Aviculture
Volaille : l’Europe accroît sa présence en Afrique

Volaille : 2017 a commencé sur une tendance plus positive pour les filières…