Aller au contenu principal

Le bio, axe de valorisation en Haute-Marne

Les projets de valorisation de l’activité agricole et alimentaire fourmillent dans le département de la Haute-Marne, constate son conseil départemental, qui mène depuis trois ans une campagne de promotion de son territoire, dont la population baisse régulièrement. Organisée autour d’une production de céréales et d’oléagineux transformée ailleurs et d’un élevage laitier productif, l’agriculture départementale évolue rapidement grâce au développement de l’agriculture biologique et de la transformation.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire, Bio
Le Cese s’autosaisit sur les Siqo

Comment consolider et développer les signes officiels de qualité et d’origine des produits…

Fruits et légumes
Comment Bonduelle segmente son offre

À l’occasion de l’ouverture des portes à la presse de son usine d’Estrées-Mons, dans la Somme (…

Volailles, Bio
L’organisation de producteurs de volailles de Loué reconnue bio

Bien que produisant depuis 1995 des volailles certifiées bios IGP de Loué, la société…

Les acteurs de l'agroalimentaire, Bio
50 M€ supplémentaires pour les mesures agro-environnementales

Le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll indique avoir mobilisé 50 millions d’euros…