Aller au contenu principal

L’Ania s’alarme des négociations commerciales

© DR

A quelques heures de la fin des négociations commerciales, l’Ania estime que « le compte n’y est pas encore, malgré les états généraux de l’alimentation ». « La filière va droit dans le mur ! », estime-t-elle. Selon une enquête effectuée par l’Ania par téléphone entre le 27 et le 28 février auprès d'un panel représentatif d’entreprises alimentaires, « de très nombreuses entreprises n’ont pas encore signé certains accords commerciaux voire aucun ». Si de meilleures conditions sont observées du côté de la filière laitière, l’Ania déplore que « cela ne soit pas le cas pour tous les secteurs alimentaires ».

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Réglementation
Coopération commerciale : quelques rappels utiles

La coopération commerciale doit porter sur un service distinct de la simple…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Relations commerciales : la FCD adopte une charte d’engagements

Alors que la période de négociations commerciales vient de commencer, la Fédération du commerce…

Les acteurs de l'agroalimentaire
L’Ania salue les engagements de la distribution

Dans un communiqué daté du 7 novembre, l’Ania salue « la volonté des enseignes de s’engager…

Viandes
Lidl signe une convention tripartite avec Puigrenier et CCBE/Sicagieb

Le 30 septembre, Lidl France a annoncé l’achat de 1 500 bovins à la suite d’une convention d’…