Aller au contenu principal

Label Rouge : renouer avec la croissance

Les objectifs du label Rouge affichés dans le plan de filière volaille de chair sont ambitieux : accroître la production de 15 % d’ici à 2022, soit passer de 132 à 152 millions de volailles et monter, dans le même temps, la part des découpes de poulet proposées sous label Rouge de 30 % à 50 %. « Un objectif qu’il sera peut-être difficile à tenir », reconnaît Éric Cachan, président du Syndicat national des labels avicoles de France (Synalaf), le contexte entraînant plutôt un piétinement. Les mises en place ont stagné l’an dernier après leur décrochement de 2016 pour cause de grippe aviaire. En cause, en premier lieu, la baisse de la consommation de volaille entière et surtout de poulet.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Œufs calibrés : reprise confirmée

Le regain d’activité se confirmait vendredi sur le marché français de l’œuf calibré, comme sur…

Volailles
Le CNPO vise 50% de poules en alternatif d’ici 2022

« D’ici 2022, la filière française des œufs s’engage à atteindre 50% de poules pondeuses en…

Aviculture
Œufs calibrés : l’offre dirige les prix

Les cours des œufs calibrés continuaient de progresser vendredi en France, tout comme ceux des…

Aviculture
Œufs : les prix restent fermes en Europe

Œufs : Mardi, en France, le commerce restait soutenu aussi bien pour l’œuf…