Aller au contenu principal

La gouvernance des grands groupes coopératifs en débat

Louault, sénateur centriste d’Indre-et-Loire. © DR

Le groupe Union centriste du Sénat avait demandé un débat sur la gouvernance des grands groupes coopératifs agricoles. « En raison de dysfonctionnements de certains grands groupes, inquiétants pour l’avenir du modèle coopératif agricole français », a déclaré Pierre Louault, sénateur centriste d’Indre-et-Loire, en introduction de ce débat organisé le 15 janvier après-midi, et de pointer du doigt « certaines pratiques discutables et contraires au modèle original », déplorant des « coopérateurs dépossédés de leur outil industriel » ou encore « une structure en filiale induisant un risque financier pour les coopérateurs initiaux ».

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Autres filières
Pratiques déloyales dans les filières : le Copa-Cogeca demande une législation européenne

Le Copa et la Cogeca, représentant les coopératives au niveau de l’Union…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Coop de France salue la réforme du Code du travail

Coop de France a annoncé dans un communiqué accueillir favorablement la…

Les acteurs de l'agroalimentaire
L’Afnor lance une enquête publique sur Agri confiance

Les deux normes volontaires sur lesquelles s’appuie la certification Agri…

Fruits et légumes
Pac : le Copa-Cogeca appelle l’UE à poursuivre le soutien aux OP de fruits et légumes

Le Copa et le Cogeca ont adopté cette semaine un document de réflexion sur l’avenir du régime…