Aller au contenu principal

Interfel demande une communication sur les serres chauffées en bio

A la suite de la décision du Cnab d’autoriser l’utilisation de serres chauffées en agriculture biologique, tout en l’encadrant, Interfel encourage « vivement l’Inao à mettre en place une campagne de communication efficace » afin d’informer les consommateurs sur les exigences françaises en matière de commercialisation des légumes bio sous serres chauffées. L’interprofession des fruits et légumes indique qu’elle lancera dès le mois de mars 2020 une grande étude consommateur afin de s’assurer de la bonne perception de nos concitoyens sur la valeur ajoutée de cette décision. Par ailleurs, Interfel insiste sur l’importance d’obtenir une approche identique de la part des autres pays membres afin d’éviter les distorsions de concurrence.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire, Bio
Bio importé : UGPBAN et Felcoop lancent une pétition

L'Union des groupements de producteurs de bananes (UGPban) et la Fédération française de la…

Fruits et légumes, Bio
Le Synabio et la Fnab disent non aux serres chauffées

Alors que le comité national d’agriculture biologique (Cnab) devait se prononcer mercredi sur l’…

Bio, Fruits et légumes
Rupture de dialogue au comité bio d’Interfel

Hier à la suite de l’élection de Bruno Vila, représentant de Légumes de France, (face au…

Fruits et légumes, Bio
Agriculteurs et cuisiniers se mobilisent contre « l’industrialisation du bio »

La Fédération nationale d’agriculture biologique (Fnab), Réseau Action Climat, Fondation Nicolas…