Aller au contenu principal

Grippe aviaire : la filière a tourné la page

Il y a nécessité de pouvoir abriter les canards dans de bonnes conditions en cas de risque sanitaire élevé. © S. C.

Quelque 16 360 tonnes de foies gras seront produites cette année en France selon le Comité interprofessionnel du foie gras (Cifog), contre 10 950 tonnes l’an dernier à l’issue de deux années consécutives d’influenza aviaire (la première épizootie au virus H5N1 en 2015-2016 et la seconde au virus H5N8 en 2016-2017). Cette importante reprise de près de 50% porte la production à un niveau proche de celui de 2015, avant les deux crises.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Dossiers
Comment l’Anvol veut régénérer la volaille française

Gilles Huttepain, vice-président de la Fédération des industries avicoles (FIA), s’est attardé…

Volailles
« Les filières avicoles vont enfin identifier les lots »

Les Marchés Hebdo : En quoi le pacte de prévention contre l’influenza…

Volailles
Labeyrie se remobilise sur le site de Came

C’était le 26 avril dernier : le site Labeyrie de Came (Pyrénées-Atlantiques) était l’un des…

Volailles
« Nous devons promouvoir le foie gras cru surgelé pour la fin d’année »

Les Marchés Hebdo : Pouvez-vous nous donner vos…