Aller au contenu principal

Fruits et légumes : un commerce qui reste animé 

En pomme et en poire, l’activité se montre plus réduite, sur l’Hexagone comme à l’export. Les stocks diminuent, mais la demande aussi. Les prix sont globalement reconduits. En fraise, les volumes du Sud-Ouest progressent peu (autour de 50 t/j). Les actions en cours assurent un flux régulier de ventes. La région du Sud-Est amorce sa campagne. Les volumes sont encore limités.

En chou-fleur, l’offre tend à se réduire, tandis que la demande, notamment export, reste bien présente, favorisant la remontée des prix. En salade, l’offre de batavia est excédentaire, face à une demande lente sur l’Hexagone, orientant les cours à la baisse.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Fruits et légumes
Légumes : des productions d’automne encore limitées

Légumes : Un bon équilibre commercial se maintient en endive, en raison de la…

Fruits et légumes
Légumes : des offres de saison très mesurées

Légumes : Le commerce de la tomate a marqué le pas, en ce début de vacances d’…

Fruits et légumes
Petit ralentissement du commerce avec les vacances

Fruits : Le marché français marque un peu plus le pas en cette fin de semaine,…

Fruits et légumes
Lent développement des offres automnales

Légumes : En dépit d’une demande plus timide, dissuadée par les hauts niveaux…