Aller au contenu principal

Essai transformé pour les éleveurs de porcs français

© Réussir Archives

Porc : Dans la continuité des 7 centimes allemands, le prix de base 56 TMP a repris 5 centimes jeudi à Plérin. L’embellie du commerce de la viande de porc — en priorité à l’exportation, et en particulier vers la Chine — se confirme à travers l’Europe et la France en profite. Seule la consommation hexagonale montre encore quelques hésitations. Dans ce contexte, la demande d’abattage se maintient à un rythme soutenu pour une offre plus ou moins suffisante comme tend à le souligner un poids moyen des carcasses qui poursuit sa lente décrue, relaie-t-on au Marché du porc breton.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Porc : un commerce toujours aussi incertain

Porcs : L’orientation des cours ce jeudi à Plérin dépendra avant tout de celle…

Viandes
Charcuterie : hausse du prix moyen sortie usine

Découpe : En cumul sur les huit premiers mois de l’année, selon l’Institut du…

Viandes
Porc : le vent de baisse souffle encore

Porcs : Le prix de base 56 TMP suit une nouvelle fois la baisse européenne,…

Viandes
Porc : l’Europe dans l’attente d’une stabilisation des prix

Porc : la semaine dernière, l’Allemagne a perdu 3 centimes, entraînant la…