Aller au contenu principal

En pleine transformation, Bel mise sur le végétal

Le groupe français Bel poursuit sa transformation en investissant dans le snacking sain et en misant sur le végétal, avec le lancement l’an prochain d’une offre de Vache qui rit hybride, contenant des protéines animales et végétales. « Ce mélange nous offre un potentiel considérable. Cette gamme répond à un besoin nutritionnel, car elle propose le meilleur de ces deux mondes. Nous nous inscrivons dans une tendance de flexitarisme laitier », affirme Antoine Fiévet, président de Bel. « Cette offre a déjà été lancée sur le continent nord-américain et a reçu de très bons retours », précise Cécile Béliot, directrice générale adjointe chargée de la stratégie et de la croissance de Bel.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Produits laitiers, Bio
Biostime et Isigny Sainte-Mère lancent un lait infantile bio en France

Le groupe chinois Biostime, qui commercialise en Asie du Sud-Est des poudres de lait infantile …

Les acteurs de l'agroalimentaire, Bio
Comment Danone prend un virage vers le bio en France

Il y a un an, Danone cassait sa tirelire pour débourser 12,5 milliards d’euros et acquérir le…

Charcuterie-Traiteur, Bio
Saint Jean s’affirme en ambassadeur de la pâte fraîche à la française

En 2017, le pastier drômois Saint Jean a connu une croissance de 10 % de son chiffre d’affaires…

Produits laitiers, Bio
Chine : le laitier Yili mise sur le bio

L’industriel laitier chinois Yili vient de prendre 37% des parts du principal producteur de lait…