Aller au contenu principal

E.Leclerc s’engage pour le bien-être des porcs 

Au centre Alex Joannis, DG de Kermené. © Franck Jourdain

Les magasins E.Leclerc et leur branche industrielle Kermené ont annoncé, hier, le lancement de leur filière d’approvisionnement exclusive (Collectif 2) basée sur des critères de bien-être animal et rémunérée sur un prix indexé sur le coût (1,50 euro du kilo de carcasse en janvier contre 1,167 euro en prix de base au MPB). La démarche coconstruite avec les groupements de producteurs, les éleveurs et des ONG concerne douze éleveurs pour l’instant. Ils devraient livrer à Kermené 100 000 porcs charcutiers cette année. Une goutte d’eau pour l’industriel qui abat 38 000 porcs par semaine et traite bovins et veaux dans cinq sites de production (3 400 salariés) soit 170 000 tonnes de viandes et salaisons pour un CA de 966 M€ réalisé pour l’essentiel dans les points de vente E.Leclerc.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Porc : Agromousquetaires révise son contrat

Agromousquetaires vient de signer une nouvelle mouture du contrat qu’il…

Viandes
Rewe s’engage sur le bien-être des porcs en Allemagne

Conjointement avec les éleveurs porcins de Rhénanie du Nord Wesphalie et les autorités agricoles…

Viandes
Lidl France signe avec Cirhyo et l’industriel Tradival

Jeudi 1er mars, au Sia, Michel Biero, gérant des achats Lidl France, Gérard Dutoit,…

Viandes
Auchan investit dans le porc en Russie

Le détaillant français Auchan a construit une nouvelle usine de production dans la région de…