Aller au contenu principal

Dinde : nouvelle baisse de l’offre à l’horizon

C’est le changement dans la continuité pour le commerce français de la dinde. La consommation ne se ressaisit pas, continuant au contraire de décliner. Selon FranceAgriMer-Kantar Worldpanel, les achats des ménages pour leur consommation à domicile ont reculé de 5,7 % en cumul du 25 décembre 2017 au 2 décembre 2018 par rapport à la même période un an plus tôt, dont -7,9 % pour la cuisse et -2,3 % pour l’escalope.

Afin de s’adapter à la demande, l’amont continue de revoir son offre à la baisse. Selon Agreste, près de 37,05 millions de dindes ont été abattues en cumul de janvier à novembre 2018, soit 1,1 % de moins qu’un an plus tôt. En volume, la tendance est toutefois à la stabilité (+0,6 %), soutenue par la hausse du poids moyen à l’abattage (+3,7 % à 8,2 kg).

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Poulet : moins d’offres, moins de demande

Volaille : La consommation française de viande et préparations de poulet peine…

Aviculture
Baisse chronique de la production

Alors que les ventes de lapin sont jugées décevantes par les opérateurs, la…

Aviculture
Dinde : un marché moins engorgé

À plus de 11 kg en avril, le poids moyen à l’abattage des dindes approchait les 10,8 kg cet été…

Aviculture
Canard : l’offre freine la demande

L’automne est souvent synonyme de regain d’intérêt pour les découpes de canards, et 2017 ne…