Aller au contenu principal

Didier Guillaume lance un observatoire de l’agribashing

Le ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume, lance un « observatoire de l'agribashing » pour recenser les actes de malveillance envers les agriculteurs tout en prévoyant la mise en place de zones où des traitements phytosanitaires seront interdits. « Dans le département de la Drôme où j'étais vendredi, a été installé un observatoire contre l'agribashing car il faut vraiment bien s'expliquer », a indiqué le ministre sur CNews lundi. « Une personne me disait j'étais dans mon champs sur mon tracteur et quelqu'un est venu m'agresser verbalement en disant agriculteur-pollueur. On ne peut pas rester comme ça », a souligné le ministre, se déclarant « inquiet » des agressions verbales qui se multiplient à l'encontre d'agriculteurs en train de travailler. « Cela m'inquiète vraiment beaucoup », a-t-il ajouté. Le ministre a indiqué que des « chartes » prévoyant des zones « de non-traitement » allaient être mises en place parallèlement, pour faciliter la cohabitation des agriculteurs en zone habitée, « le long d'un Ehpad, d'une maison de retraite ou d'une école », en concertation avec « le maire, les associations, les agriculteurs ».


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
Didier Guillaume se pose en « bouclier » contre « l'agribashing »

Le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume s'est posé jeudi en « bouclier face à l'…

Les acteurs de l'agroalimentaire
L’Idele présente sa stratégie à l’horizon 2025

L’Institut de l’élevage (Idele) a présenté hier les conclusions de sa réflexion stratégique pour…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Les JA s’affichent dans le métro parisien

Grâce à leur fonds de dotation Terres Innovantes, les jeunes agriculteurs ont lancé hier leur…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Naissance de l’association des produits agricoles de France

L’assemblée générale constitutive de l’Association des Produits Agricoles de France (APAF) s’est…