Aller au contenu principal

Devenir une usine 4.0 à l’aide des start-up

Trente start-up de la région Auvergne-Rhône Alpes doivent exposer au salon Europack Euromanut CFIA. © DR

Pour améliorer leur processus de fabrication, les industries agroalimentaires peuvent faire appel aux solutions innovantes proposées par la riche « french tech ». Le salon Europack Euromanut CFIA et Le Moulin digital proposent un espace dédié « Start-up factory – L’Usine verte » comprenant plus de trente start-up de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Les industriels pourront y trouver des services d’optimisation de charge de l’usine, de numérisation de la ligne de packaging ou encore des solutions pour diagnostiquer facilement les performances de leur outil industriel.

Atteindre la masse critique de production

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Divers
Alfa Laval salué pour son engagement en France

Le président-directeur général de l’équipementier suédois Alfa Laval, Tom Erixon, était à Paris…

Les acteurs de l'agroalimentaire
La start-up Phenix lève 15 millions d’euros

Phenix, start-up spécialisée dans la gestion des invendus et des déchets, vient de finaliser un…

Autres filières
La start-up anti-gaspillage Phénix rachète Graapz

Après avoir levé 15 millions d’euros en novembre 2018, la start-up française Phénix, qui…