Aller au contenu principal

De nombreux éleveurs de porcs allemands prêts à arrêter

Selon une enquête menée par ISN (profession porcine allemande) auprès de 839 élevages de moins de 100 porcs charcutiers à plusieurs milliers, 31,5% des personnes interrogées ont déclaré avoir l’intention d’arrêter l’engraissement des porcs au cours des 10 prochaines années, rapporte la note de conjoncture de février du MPB. Les taux d’arrêt les plus élevés se retrouvent dans les états fédéraux du sud de l’Allemagne où près de 40% des éleveurs de porcs y fermeront leurs portes. Absence de perspective, nombreuses contraintes et attaques récurrentes contre l’élevage figurent parmi les raisons les plus souvent avancées.  Entre l’abandon progressif et l’expansion d’élevages (pour 17,5% des exploitations sondées), le nombre de places d’engraissement devrait diminuer de 11% dans les dix ans qui viennent selon l’ISN.


En relation

Viandes
Retour à l’équilibre confirmé pour les cours nord européens

Porc : Le marché européen du porc charcutier confirme son retour à l’équilibre…

Charcuterie-Traiteur
Labeyrie dévoile les coulisses de la fabrication de son Pata negra

Après le foie gras, le saumon fumé et le caviar, Labeyrie se lance dans un…

Viandes
Aveltis et Prestor créent un GIE de commercialisation

Aveltis et Prestor, deux importantes coopératives porcines finistériennes, vont constituer un…

Autres filières
Elevage : le Suédois « Mooving Floor » exporte sa technologie en Chine

A la suite d’un voyage d’une délégation suédoise emmenée par le Premier…