Aller au contenu principal

De bonnes pratiques en matière de pénalités logistiques

Au centre, Benoît Potterie, président de la CEPC, entouré d'Agnès Pannier-Runacher et Didier Guillaume. © DR

« Les pénalités logistiques ont explosé ces dernières années et pénalisent fortement certaines entreprises, notamment les TPE et PME. Cet avis propose un ensemble de bonnes pratiques afin de limiter les dérives et contribuer à apaiser les relations entre producteurs et distributeurs », a déclaré Benoît Potterie, député du Pas-de-Calais, et président de la Commission d’examen des pratiques commerciales (CEPC), le 6 février dernier lors de la remise de son guide de bonnes pratiques en matière de pénalités logistiques. Inquiets de ce phénomène grandissant, la secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et le ministre de l’Agriculture avaient saisi la CEPC en juillet 2018.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
Pénalités logistiques : la CEPC publie un guide de bonnes pratiques

Saisie par le gouvernement, la Commission d’examen des pratiques commerciales (CEPC) a remis…

Réglementation
Coopération commerciale : quelques rappels utiles

La coopération commerciale doit porter sur un service distinct de la simple…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Bercy poursuit Carrefour et menace d’autres enseignes

Michel Sapin et Martine Minville ont annoncé hier avoir « assigné l’enseigne Carrefour…

Réglementation
Loi Sapin 2 : À la recherche d’indices

Déjà évoquée dans une précédente chronique*, la loi dite Sapin 2…