Aller au contenu principal

Comment Euralis compte restructurer son pôle alimentaire

Le site de Dunkerque du pôle alimentaire d'Euralis pourrait être fermé, avec celui de Brive.

Le groupe coopératif Euralis annonce la restructuration de son pôle alimentaire pour « faire face aux difficultés économiques », « réduire son endettement » et « retrouver une croissance robuste ».

Son pôle alimentaire a enregistré des pertes nettes cumulées sur les cinq dernières années de 63 millions d’euros et supporte une dette de 186 millions d’euros, en raison principalement du fort déficit de son activité traiteur pour les marques de distributeur (8 millions d’euros de pertes en 2017).

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Épicerie
Projet de réorganisation de Nutrimaine

Le 3 décembre, la société Nutrimaine a annoncé avoir lancé une réflexion stratégique sur l’…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Cinq industriels s’unissent pour recruter via un Mooc

Cinq industriels agroalimentaires présents sur les Pays de la Loire unissent leurs forces et…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Le plan de sauvetage de Financière Turenne-Lafayette validé

Le gouvernement a annoncé vendredi que la justice avait validé l'accord de financement entre le…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Le sort de Financière Turenne Lafayette bientôt réglé

Ce lundi 29 mai à 14h30 le tribunal de commerce de Paris doit examiner la reprise des activités…