Aller au contenu principal

Carrefour : « Notre message n’est pas du tout anti-emballages »

Bertrand Swiderski , directeur responsabilité sociale et environnementale à Carrefour. © Christophe Lebedinsky

Les Marchés Hebdo : Carrefour veut éliminer les emballages inutiles et soutient le mouvement «plastic attack» qui a mené des opérations de déballage début juin dans des magasins de l’enseigne. Quelles évolutions vous semblent justifiées ?

Bertrand Swiderski : Nous nous poserons la question de ce qui est vraiment utile dans les emballages ; utile en termes de qualité, de conservation ou de traçabilité. Notre message n’est pas du tout anti-emballages. Nous nous poserons cette question avec les consommateurs et les industriels, et pointerons ce qui manque de cohérence, comme tout ce plastique autour du bio.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
Carrefour vise des emballages 100% recyclables, réutilisables ou compostables

Carrefour a annoncé jeudi un objectif de « 100% d'emballages recyclables, réutilisables ou…

Métiers
Un grand acteur de l’emballage s’attaque au vide

L’économie de l’espace vide n’est pas un nouveau roman, mais un rapport visant à…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Carrefour soutient la fondation la « Nouvelle économie des plastiques »

Le distributeur Carrefour rejoint la « Nouvelle économie des plastiques » lancée par la…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Emballage bois et cellulose : Lidl passe au 100% recyclé ou FSC

Entré en mars 2018 au sein de Forest Steward Council (FSC), Lidl annonce son engagement à ne…