Aller au contenu principal

Canard : l’offre freine la demande

L’automne est souvent synonyme de regain d’intérêt pour les découpes de canards, et 2017 ne déroge pas à la tradition, bien que le récent redoux des températures ait un peu calmé les ardeurs. Une reprise saisonnière qui devrait s’amplifier à moyen terme, sans pour autant permettre à la filière de compenser les pertes supportées depuis janvier. Du 26 décembre au 1er octobre, selon FranceAgriMer-Kantar Worldpanel, les achats des ménages ont reculé de 6,5 % pour les découpes, dont -2,9 % pour les magrets et filets. En cause, un désintérêt d’une partie des Français, mais aussi un sensible repli de l’offre sur les étals.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Baisse chronique de la production

Alors que les ventes de lapin sont jugées décevantes par les opérateurs, la…

Aviculture
Lapin : une filière sous tension

L’année 2017 pourrait bien être une nouvelle année noire pour le lapin français.

Aviculture
Œufs : la Pologne met l’Europe sous pression

Œufs : Les prix chutent partout en Europe, entre offres larges et traditionnel…

Aviculture
Canard à rôtir : possibles remous à l’horizon

Le commerce du canard à rôtir suit son cours.