Aller au contenu principal
La Commission européenne veut ouvrir la « boîte noire »

Bruxelles cherche à accroître la transparence sur les prix

Les coûts intermédiaires comme le transport ou le stockage sont ciblés. © DR

La Commission européenne a proposé le 22 mai d'inclure plus de transparence sur les prix tout au long de la chaîne alimentaire afin de « renforcer le rôle de l'agriculteur », selon le commissaire à l'Agriculture Phil Hogan, cité dans un communiqué. La Commission estime que « les informations sont rares en ce qui concerne les autres marchés clés de la chaîne d’approvisionnement agroalimentaires ». Elle ajoute que cette « asymétrie d’information entre les agriculteurs et les autres acteurs de la chaîne d’approvisionnement alimentaire désavantage lourdement les agriculteurs sur le marché et érode la confiance dans la relation de loyauté ». La proposition de la Commission vise à ouvrir la « boîte noire » de la chaîne d’approvisionnement, notamment au niveau des coûts intermédiaires comme le transport, l’assurance, le stockage. Les mesures proposées couvriront les secteurs de la viande, des œufs, des produits laitiers, des fruits et légumes, des cultures arables, du sucre et de l’huile d’olive. Elles s’appuient sur les systèmes et des procédures appropriés pour la collecte de données qui sont déjà en place et sont utilisées par les opérateurs et les Etats membres. Chaque Etat membre sera responsable de la collecte des données qui seront publiées par la Commission européenne. La proposition est désormais publiée pour une période de consultation publique de quatre semaines. Elle sera ensuite adoptée par la Commission européenne et devrait entrer en vigueur six mois après son adoption.


En relation

Réglementation
Agriculture et concurrence : des perspectives nouvelles en 2017 ?

L’adaptation du droit de la concurrence aux spécificités des filières…

Fruits et légumes
Fruits et légumes : l’OCM améliorée selon le Copa et la Cogeca

Les agriculteurs et coopératives d’Europe, représentés par le Copa et la Cogeca, encouragent le…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Consultation publique européenne sur la répartition de la valeur alimentaire

D’ici au 17 novembre, les agriculteurs, autres citoyens européens et opérateurs de la chaîne…

Autres filières
Pratiques déloyales dans les filières : le Copa-Cogeca demande une législation européenne

Le Copa et la Cogeca, représentant les coopératives au niveau de l’Union…