Aller au contenu principal

Bovins : les races britanniques se développent en France

Il y a quinze ans, il n’y avait que 115 vaches Angus, elles étaient 6 172 enregistrées dans la BDNI au 31 décembre 2018, remarquent nos confrères de Réussir Bovins Viande, qui expliquent que la race séduit pour sa conduite d’élevage, notamment en bio. De plus la demande est au rendez-vous dans certaines boucheries et restaurants haut de gamme. Les effectifs de Highland se sont aussi développés, tout comme les Hereford et les Galloway. Mais ces quatre races ne comptent que 13 500 vaches, on est loin des races charolaise (1,451 million de vaches) ou limousine (1,142 million de vaches).

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Viande bovine : la production devrait croître de 0,7%

L’Institut de l’Elevage (Idele) prévoit une nouvelle augmentation de la production française de…

Viandes
Broutards : léger repli des exportations en 2017

Bovins : Les exportations françaises de broutards pourraient atteindre 1,05 …

Viandes
Bovins : la production américaine rebondit

Bovins : Après être descendue en 2015 à son plus bas niveau depuis 1993, la…

Viandes
Hausse de la production bovine

La production française de bovins finis devrait augmenter de 0,9 % en 2017…