Aller au contenu principal

[Infographie] Bovins : en Espagne, des prévisions contrastées

Bovins : Au dernier semestre 2018, la production espagnole de viande bovine a reculé dans toutes les catégories. En têtes, les abattages de gros bovins mâles auraient ainsi reculé de 8,1 % par rapport à la même période de 2017, selon les estimations d’Eurostat. En vaches, la baisse atteindrait 6,5 % et en génisses 4 %. Des résultats sur le déclin à mettre en rapport avec le ralentissement des ventes espagnoles de viande bovine sur le pourtour méditerranéen.

Pour 2019, Bruxelles envisage la poursuite du repli de la production au 1er semestre, par rapport à la même période de 2018, en vache (-4,1 %) et en génisses (-1,9 %). En revanche, en gros bovins mâles, la production pourrait progresser de 5,5 %. C’est la plus forte hausse parmi les grands pays producteurs dans cette catégorie devant la Pologne (+2,1 %) et le Royaume-Uni (+2,2 %), les abattages étant attendus en baisse en Allemagne (-2,3 %), en Irlande (-3,6 %), en Italie (-9,3 %) et en France (-0,9 %).

Ovins : Les cours des agneaux britanniques ont commencé 2019 sur une note haussière. AHDB relève que les prix des carcasses d’agneaux ancienne saison sont au plus haut depuis 2012. Sur la première semaine de l’année, les abattages étaient inférieurs de 18 % à ceux de l’an dernier, alors que la demande est au rendez-vous. Tout laisse à penser que les prix vont grimper fortement jusqu’à Pâques puisque sur les cinq premiers mois de l’année, les abattages devraient être inférieurs de 7 % à leur niveau de 2018.


En relation

Viandes
Gros bovins : raffermissement du prix moyen européen

Bovins : Selon Bruxelles, le prix moyen des gros bovins en Europe s’est…

Viandes
Ovins : une parité euro/livre sterling déterminante

Ovins : Le marché irlandais de l’agneau montre des signes de fermeté, selon…

Viandes
Bovins : prix fermes pour les jeunes bovins européens

Bovins : La semaine 47 a été synonyme de redressement des prix européens des…

Viandes
Ovins : les préparatifs de Noël soutiennent le commerce

Ovins : Toujours très peu de changements en ce début du mois de décembre.