Aller au contenu principal

Beurre : hausse des importations en 2018

Sur le marché français comme européen, les cours du beurre ont continué de se tasser. Malgré la baisse de la collecte, les fabrications européennes se montrent assez stables. Les acheteurs préfèrent jouer la montre et se révèlent peu présents sur le marché spot, attitude rendue possible car ils se sont davantage couverts par des contrats depuis plusieurs mois afin de mieux se prémunir des hausses soudaines et des pénuries. Quant à la consommation des ménages, elle reste terne, notamment en Allemagne, les prix de détail demeurant élevés.

À noter, en 2018, la France a exporté 69 900 tonnes de beurre, 3,3 % de moins qu’en 2017, selon FranceAgriMer. Si les envois vers les autres états membres se sont maintenus (+0,3 %, à 37 800 t), ceux destinés aux pays tiers ont reculé de 7 % à 32 100 t, la hausse des envois à la Corée du Sud (+24 %, 2 200 t) et au Japon (+70 %, 1 100 t) n’effaçant pas le repli vers Taïwan (-17 % à 2 100 t) et la Chine (-12 % à 4 600 t). À 187 400 t, les importations françaises ont progressé de 3,3 % l’an dernier, notamment en provenance des Pays-Bas (+8 %, 52 900 t) et de Belgique (+18 %, 47 000 t).


En relation

Produits laitiers
Poudre maigre : reprise du commerce mondial en 2017

L’Union européenne a exporté près de 339 000 t de poudre de lait écrémé sur…

Produits laitiers
Lait infantile : les autorités chinoises mettent le frein

La Chine a importé 206 000 tonnes de poudres de lait infantile sur les neuf premiers mois de l’…

Produits laitiers
Beurre : une demande européenne plus calme

Les prix de beurre continuent de jouer au yo-yo dans un marché assez indécis.

Produits laitiers
Fromages : début d’année dynamique

L’Union européenne est le premier exportateur mondial de fromage.