Aller au contenu principal

Beurre : après les records, quelle revalorisation ?

© S. Leitenberger / Réussir

La cotation spot du beurre cube de 25 kg publiée par Atla s’est tassée la semaine dernière, perdant 300 €/t pour revenir à 6 200 €/t soit presque deux fois plus que l’an dernier à la même date. Un repli lié à la grande prudence des acheteurs et au rythme plus ralenti durant les congés d’été de certaines entreprises utilisatrices. Néanmoins, à moyen terme, aucune baisse significative ne se profile. La consommation est tonique dans le monde, notamment en Europe et aux États-Unis, tandis que les disponibilités marquent le pas.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Produits laitiers
Beurre : 70 000 t de déficit en décembre dans l’Union

Les stocks européens se situent dans des états très différents selon les produits concernés.

Produits laitiers
Beurre : les ruptures se généralisent

La cotation industrielle du beurre a baissé deux semaines de suite.

Produits laitiers
Beurre : détente à l’industrie, ruptures en plaquettes

Marché à deux vitesses pour le beurre.

Produits laitiers
Lait : déjà à l’aube d’un retournement de conjoncture ?

Si les prix du beurre restent élevés et que le marché du fromage affiche toujours son dynamisme…