Aller au contenu principal

Bénéfice annuel en hausse de 5,7% pour LDC

Après un exercice 2018/2019 tiré par des acquisitions, en France et à l'international, le volailler LDC compte poursuivre ses emplettes et sa croissance en Europe. « J'espère qu'on va continuer de croître sur le continent européen », a déclaré le président du directoire Denis Lambert au cours d'une conférence de presse hier à Paris. Sur l'exercice clos fin février, LDC a vu son bénéfice net croître de 5,7% à 149 millions d'euros, alors que les ventes dépassaient les 4 milliards d'euros, en hausse de 7,7% (+3,4% à périmètre identique), grâce à une série d'acquisitions, a indiqué le groupe. Pour 2019-2020, le groupe s’est fixé comme objectif d’afficher un résultat opérationnel courant de 200 millions d’euros, soit une progression attendue de l’ordre de 5%.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Charcuterie-Traiteur
Lur Berri poursuit son développement

Le groupe coopératif investit dans de nouveaux ateliers de canards gras, chez…

Autres filières
Euralis s’organise pour renforcer sa compétitivité

Euralis a clôturé fin août 2016 un exercice difficile « marqué par des évènements…

Volailles
LDC réalise un chiffre d’affaires en hausse de 7%

Au premier trimestre de son exercice 2017-2018, le groupe LDC a réalisé un…

Volailles
LDC présente de solides résultats semestriels

Le volailler LDC a vu son chiffre d'affaires augmenter de 6,7% (+5,8% à périmètre identique) à 1…