Aller au contenu principal

Aides bios : « des retards inacceptables », dénoncent JA et FNSEA

« L’Etat ne remplit pas sa part du contrat en matière de paiement des aides aux nombreux producteurs bios sur le territoire », déplorent les JA et la FNSEA dans un communiqué daté du 25 janvier. Selon les deux syndicats agricoles, fin 2018 deux tiers seulement des dossiers bio 2016 avaient reçu le solde des aides attendues, part tombant à 30% pour les dossiers 2017. « Cela est tout simplement inacceptable ! », jugent JA et FNSEA. Dans un courrier adressé le 6 décembre dernier à Didier Guillaume, ils ont réclamé la mise en place dans les plus brefs délais d’une avance de trésorerie remboursable pour les aides bios et Maec 2018. Courrier, resté à ce jour sans réponse. 

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
Didier Guillaume opposé à l'idée d'une TVA à 0% sur le bio

Didier Guillaume s'est déclaré opposé jeudi à l'idée d'une TVA à 0% sur le bio, une proposition …

Les acteurs de l'agroalimentaire, Bio
L’Etat ne cofinancera plus les aides au maintien pour l’agriculture bio

A l’occasion de sa visite au salon Tech&Bio à Bourg-lès-Valence hier, le ministre de l’…

Les acteurs de l'agroalimentaire, Bio
Le plan de 5 milliards d’euros se précise...un peu

A la veille de l’ouverture du salon de l’Agriculture, Emmanuel Macron a reçu près de 700 jeunes…

Les acteurs de l'agroalimentaire, Bio
Aides bio : les agriculteurs ligériens réclament des pénalités de retard

« Les dossiers Pac déposés en 2016 ne sont toujours pas soldés, et on ne parle pas des…