Aller au contenu principal

Aides bio : les agriculteurs ligériens réclament des pénalités de retard

« Les dossiers Pac déposés en 2016 ne sont toujours pas soldés, et on ne parle pas des dossiers des années suivantes. Est-ce normal d’attendre trois ans pour être réglé ? », s’indignent la FRSEA et les JA des Pays de la Loire dans un communiqué évoquant le retard du paiement des aides à la conversion et du maintien en bio. Les deux syndicats agricoles jugent que « l’Etat est responsable de ces retards accumulés qui ont des conséquences sur les trésoreries des exploitations », nombre d’entre elles ayant dû faire appel à des emprunts à court terme. Réclamant à l’ASP « de fournir immédiatement l’état des lieux des paiements réalisés et ceux restant à faire pour toutes campagnes », FRSEA et JA demandent aussi à l’Etat « des pénalités de retard pour les sommes dues et non versées ! ».


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
Aides bios : « des retards inacceptables », dénoncent JA et FNSEA

« L’Etat ne remplit pas sa part du contrat en matière de paiement des aides aux nombreux…

Les acteurs de l'agroalimentaire, Bio
Aides à la conversion : la Fnab demande à l’Etat de clarifier sa position

La Fédération nationale d’agriculture biologique (Fnab) s’inquiète dans un communiqué d’un « …

Les acteurs de l'agroalimentaire
Didier Guillaume opposé à l'idée d'une TVA à 0% sur le bio

Didier Guillaume s'est déclaré opposé jeudi à l'idée d'une TVA à 0% sur le bio, une proposition …

Autres filières, Bio
S. Travert envisage de faire appel au privé pour l'agriculture bio

Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Travert, critiqué par les acteurs du…