Aller au contenu principal

Agneau : un marché qui reste sélectif

Le marché de l’agneau restait peu évolutif la semaine dernière, avec un commerce régulier pour les animaux de qualité supérieure mais compliqué pour les plus lourds ou les moins bien finis. Les acheteurs sont prudents dans l’ensemble, l’offre étant largement suffisante pour répondre à une demande jugée modérée, et qui a déjà pu profiter de plusieurs opérations promotionnelles.

Par ailleurs, les achats des ménages de viande ovine pour leur consommation à domicile sur les huit premiers mois 2019 étaient en retrait de 3,2 % par rapport à la même période de 2018, selon Kantar/FranceAgriMer, dans un contexte de hausse de 3,4 % du prix moyen d’achat. À noter, l’excellent mois d’août (+41,7 % sur un an), tiré par l’aïd el kebir.

V.P.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Produits tripiers : une demande très disparate

En ce mois de novembre, déclaré mois des produits tripiers par la filière française, l’heure est…

Viandes
Vaches : concours de Noël à l’horizon

Bovins : L’ambiance est calme sur les marchés en vif.

Viandes
Viande bovine : le désintérêt des ménages se poursuit

Bovins : Les achats de viande bovine fraîche par les ménages français ont…

Viandes
La baisse des achats des ménages se poursuit

Ovins : Les relevés Kantar-Worldpanel ne sont pas de nature à rassurer la…