Aller au contenu principal

4000 tonnes de bananes perdues dans la crise des gilets jaunes

L’Union française des mûrisseurs de banane (UFMB) dresse un premier bilan très lourd des conséquences des perturbations liées aux gilets jaune, annonçant dans un communiqué « une perte évaluée à environ 4000 tonnes de bananes (soit 30 millions de fruits) entre le 17 novembre et le 6 décembre 2018, sans tenir compte des produits vendus à prix cassés ». Ceci alors même que la conjoncture économique est très tendue depuis plusieurs mois, affirme l’UFMB. « La profession des mûrisseurs de banane, majoritairement composée de PME, aborde cette nouvelle année grandement fragilisée avec tout ce que cela représente en termes d’investissements et d’emplois non réalisés », s’alarme l’UFMB qui regroupe 38 site de murissage répartis sur l’ensemble du territoire national. 

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Fruits et légumes
Interfel déplore une accessibilité limitée des fruits et légumes

À la suite de la publication ce jeudi 23 août de l’Observatoire des prix des fruits et légumes…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Manifestation d’agriculteurs et distribution de tomates près de Saint-Brieuc

Plusieurs dizaines d’agriculteurs ont organisé un barrage filtrant ce jeudi 23 août près de…

Divers
Une rentrée sous le signe de l’apprentissage

Le Conseil constitutionnel a validé mardi 4 septembre l’essentiel du projet de loi « pour la…

Fruits et légumes
Fin de l'exonération pour les saisonniers : la filière pommes et poires s’inquiète

La suppression de l'exonération des charges pour les travailleurs saisonniers prévue par le…