Aller au contenu principal

Hausse du SRP : Michel-Edouard Leclerc écrit à Emmanuel Macron

Michel-Edouard Leclerc a une nouvelle fois accusé lundi 2 octobre agriculteurs, industriels et ses concurrents de préparer des hausses de prix des produits vendus en grande distribution, sous le prétexte de mieux valoriser les productions agricoles en crise. « Ce qui m'a fait sortir de mes gonds, c'est qu'on nous a annoncé que dans les centres Leclerc (...) il faudrait relever les prix de 5% à 15% », a déclaré lundi le patron du réseau de distributeurs sur RTL. « J'ai écrit vendredi au président de la République pour (...) attirer son attention » sur ces projets, a indiqué M. Leclerc. FNSEA et l’Ania, visées par Michel-Edouard Leclerc, proposent dans le cadre des états généraux de l'alimentation de redéfinir le seuil de revente à perte.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
La loi Alimentation présentée en Conseil des ministres

Le ministre de l’Agriculture, Stéphane Travert, a présenté ce 31 janvier matin en Conseil des…

Les acteurs de l'agroalimentaire
E.Leclerc ne respecte pas les règles selon Bruno Le Maire

« Si nous prenons la décision de faire des enquêtes, ensuite de faire des perquisitions, c’…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Report des ordonnances : Leclerc refuse d’être responsable mais menace

« Nous mettre sur le dos les hésitations du gouvernement sur la publication des ordonnances…

Les acteurs de l'agroalimentaire
SRP et promotions : l’ordonnance examinée mercredi

Le gouvernement a annoncé vendredi 7 décembre que l’ordonnance relative au relèvement du seuil…