Aller au contenu principal

Hausse des températures : gare aux mycotoxines

Les blés tendres devraient, dans leur grand majorité, être épargnés par les mycotoxines cette année sans qu’aucune communication officielle ne soit disponible. Mais les maïs ont tellement souffert de la sécheresse dans certaines zones qu’ils pourraient être beaucoup plus affectés. © Yanne Boloh

Liées aux conditions de température et d’humidité à certains stades sensibles des cultures, les moisissures productrices de mycotoxines dangereuses pour l’homme et l’animal sont donc aussi affectées par le changement climatique. Les aflatoxines produites par différentes souches de champignon Aspergillus (principalement Aspergillus flavus et Aspergillus paraticus) qui prolifèrent dans les climats chauds et humides, représentent un fardeau économique sensible au niveau mondial. L’OMS estime qu’elles sont à l’origine de 25 % des destructions des cultures alimentaires.

Ce contenu est réservé aux abonnés soit "Quotidien", soit "Hebdo", soit les deux. Vous devez avoir l'abonnement approprié pour consulter cet article.

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Alimentation animale-céréales
Maïs OGM : une étude de l’Inra contredit Eric Séralini 

Un régime à base de maïs transgénique administré pendant 6 mois à des rats n'a pas affecté leur…

Viandes
Avril refinance Biosécurité et Spécialités Nutritionnelles

Le groupe Avril vient d’annoncer une augmentation de capital pour son activité Biosécurité et…

Boulangerie-Pâtisserie
Blé CRC : une récolte en baisse de 22,7 % par rapport à 2015

Le GIE CRC accueille huit nouveaux membres et envisage d’ouvrir son…

Alimentation animale-céréales
Des mycotoxines dans le maïs d’Espagne

Le spécialiste de la nutrition animale Nutriad a repéré des mycotoxines dans le maïs produit en…